SPIEN

Cours le matin, sport l’après-midi : "des premiers résultats encourageants"

mercredi 21 septembre 2011 par SPIEN - Matulik / Terver

L’expérimentation "Cours le matin, Sport l’après-midi" montre des "pre­miers résul­tats qui sont encou­ra­geants", a noté mardi le ministre de l’Education natio­nale, Luc Chatel, qui s’est rendu au lycée Jean Vilar de Meaux, pré­cur­seur en 2009 de ce dispositif.

Selon le ministre il y a des "pre­miers résul­tats qui sont encou­ra­geants (...). Une étude réa­li­sée au prin­temps der­nier auprès des chefs d’établissement montre qu’il y a une meilleure ambiance dans les établis­se­ments sco­laires, moins de pres­sion, de meilleurs résul­tats sco­laires et on vient de réa­li­ser une étude auprès des parents et des jeunes qui montre qu’il y a un rap­port à l’école qui a changé, il y a une adhé­sion au pro­jet", a-t-il pré­cisé, à la veille de la jour­née du sport scolaire.

"Comme ça marche bien, on a décidé d’étendre" l’expérimentation et "depuis le mois de sep­tembre, nous avons 250 col­lèges et lycées qui expé­ri­mentent un rythme sco­laire dif­fé­rent, soit 10.000 élèves", a-t-il expliqué.

"Le but n’est pas de la géné­ra­li­ser, on ne pour­rait pas, mais il faut une offre adap­tée à la diver­sité des élèves", a expli­qué M. Chatel, venu avec le député-maire UMP de Meaux, Jean-François Copé, ren­con­trer élèves et pro­fes­seurs enga­gés depuis trois ans dans ce dispositif.

Selon Luc Chatel, "les enfants passent trop de temps dans les établis­se­ments sco­laires par rap­port aux voi­sins euro­péens, concen­tré sur un mini­mum de jour­nées", a-t-il déploré, indi­quant qu’"un jeune Français va 15 ans à l’école alors qu’un jeune aux Etats-Unis y va 11 ans".

"Je pense que le sport et l’école par­tagent les mêmes valeurs : le res­pect de la règle, le goût du défi, le goût de l’effort, la récom­pense du mérite" (...) et il faut que puissent être "pro­po­sée une diver­sité de pro­jets péda­go­giques qui collent aux aspi­ra­tions de cha­cun", a-t-il ajouté.

Jean-François Copé s’est dit "très fier d’être le maire d’une ville qui sert d’exemple à toute la France grâce à l’énergie et la créa­ti­vité des équipes ensei­gnantes" et pense "qu’il faut revoir nos rythmes sco­laires qui sont dans beau­coup d’établissement abso­lu­ment inte­nables", a-t-il affirmé.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163237

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 23