SPIEN

Absentéisme scolaire : Hollande pour l’abrogation du mécanisme de suppression des allocations

lundi 5 mars 2012 par SPIEN - Matulik / Terver

François Hollande, can­di­dat PS à la pré­si­den­tielle, inter­rogé mer­credi par RTL sur le méca­nisme de sup­pres­sion des allo­ca­tions fami­liales en cas d’absentéisme sco­laire, a annoncé qu’il le sup­pri­me­rait, s’il est élu, ne le trou­vant "pas bon".

"Non, ce n’est pas un bon méca­nisme. Ce méca­nisme n’a aucun effet, donc il sera sup­primé parce que je pré­fère en mettre un autre", a affirmé François Hollande.

"Cela fait par­tie de ce que Nicolas Sarkozy et la majo­rité sor­tante annoncent régu­liè­re­ment, mais il y a très peu de cas", a-t-il souligné.

Dans un pre­mier bilan du décret de la loi Ciotti, entré en vigueur le 24 jan­vier 2011, le ministre de l’Education, Luc Chatel, avait annoncé que 160 familles avaient vu leurs allo­ca­tions sus­pen­dues, sur 32.000 familles convo­quées à l’inspection d’académie.

Le can­di­dat socia­liste pro­pose un sys­tème de "contrat" passé "avec la famille et avec l’élève" où il y aurait "for­cé­ment" une part de "contrainte", par exemple, "pour les élèves exclus, l’obligation de suivre un accom­pa­gne­ment sco­laire particulier".

"C’est un vrai sujet la désco­la­ri­sa­tion qui touche de nom­breux élèves, beau­coup plus qu’on ne le dit et moi je ne l’accepterai pas", a-t-il affirmé, ajou­tant : "Je ferai en sorte que chaque élève qui soit en situa­tion d’être absent à l’école puisse être retrouvé, rac­com­pa­gné, ramené" et "que les parents soient responsabilisés".

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163237

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 23