SPIEN

Peut-on encore avoir confiance dans les déclarations ministérielles ?

mercredi 11 novembre 2015 par SPIEN

Nous sommes malheureusement de plus en plus souvent conduits à répondre par la négative à cette question. Ainsi, le 4 septembre dernier, la ministre annonçait que tous les PLP verraient leur rémunération augmenter de 300 euros en 2015-2016, portés à 400 euros en 2016-2017. Cette augmentation prendrait la forme d’une prime versée pour « reconnaître leur rôle particulier dans la préparation des examens, comme pour les enseignants des lycées général et technologique ». Etonnés par tant de générosité en période de blocage des salaires, les responsables du SPIEN-FAEN ont décortiqué les éléments de cette annonce destinée à faire croire à l’opinion, en période de rentrée, que les enseignants seront rapidement revalorisés. De quoi se plaignent-ils ?

Leurs conclusions sont très éloignées du tableau idyllique brossé par la ministre. En effet :

  • Tous les PLP ne percevront pas cette prime puisqu’il faut enseigner au moins 6 heures en classes de Première et Terminale BAC pro. ou CAP pour en bénéficier ;
  • Tout en percevant cette prime, certains PLP perdront de l’argent par rapport à la situation antérieure : en effet, la prime de 300 € remplace les indemnités de Contrôle en Cours de Formation (CCF). Ces indemnités s’élevaient pour l’année à 111 € par classe de moins de 15 élèves, à 126 € par classe de 16 à 24 élèves et à 136 € pour les classes de 25 élèves et plus.

Comparons :

  • Un PLP exerçant dans 4 classes de 20 élèves de Première et Terminale bac pro. Pour un total de 8 heures il percevra 300 €, contre 504 € (4 x 126 €) auparavant.
  • Un autre collègue d’arts appliqués qui exerçait dans 5 classes de Première et Terminale bac pro. Pour un total de 5 heures, il percevait au moins 555 € (5 x 111 €).

Désormais, il ne recevra plus rien !

Drôle de conception de ce qu’est une revalorisation. Pour les as de la communication ministérielle, les mots ont-ils encore un sens ? Et peut-on encore avoir confiance dans les déclarations ministérielles ? A l’évidence non, et c’est grave !

Source : FAEN info N°5 5/11/2015


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 162411

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 45