SPIEN

13.500 postes supprimés dans l’Education.

jeudi 10 juillet 2008 par SPIEN - Matulik / Terver

Le ministre de l’Education, Xavier Darcos, a annoncé mercredi que 13.500 postes devraient être supprimés dans l’Education en 2009, suscitant une vive inquiétude chez les syndicats qui ont dénoncé une "saignée" d’une "ampleur inégalée" et prévoient "des actions" après la rentrée.

Xavier Darcos explique dans un entretien à Libération qu’il a proposé le non-remplacement de 13.500 départs à la retraite pour la rentrée 2009, dans le cadre du budget 2009. "C’est le chiffre que j’ai proposé au Premier ministre et c’est vraisemblablement le chiffre qui sera retenu (...)", affirme M. Darcos.

A RTL, le Premier ministre, François Fillon, a déclaré s’être "mis d’accord" avec le ministre de l’Education sur ce chiffre.

Au total, 1,2 million de personnes travaillent dans l’Education, dont un peu plus de 800.000 enseignants.

Le ministre estime disposer de "marges de manoeuvres" compte tenu du nombre de postes d’agents, "qui ne sont pas devant les élèves".

Ainsi, il veut d’une part "ramener au bercail" des agents figurant parmi les 30.000 "mis à disposition" dans des administrations, associations, structures culturelles. D’autre part, il estime que "10.000 équivalents-temps plein pourraient être mobilisés" chez les remplaçants.

Il précise également qu’une prime de début de carrière "significative" sera versée dès novembre aux jeunes enseignants titularisés, que la fonction de directeur d’école sera mieux indemnisée et que les enseignants qui auront pris trois heures supplémentaires en plus de leur service en 2008-2009 toucheront en plus 500 euros par an.

"Autant que possible", ces suppressions ne toucheront pas le lycée, qui va faire l’objet d’une réforme à partir de la rentrée 2009.

Ces suppressions de postes entrent dans le cadre de la politique du gouvernement de ne pas renouveler un départ de fonctionnaire sur deux partant à la retraite. 11.200 postes ont été supprimés dans le budget 2008.

La suppression de 11.200 postes au budget 2008 a fait descendre dans la rue les enseignants à plusieurs reprises - en novembre, janvier, mars - rejoints par les lycéens et parents d’élèves entre fin mars et fin mai.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163237

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 23